Lugnasad - 1er Août

Fête de la moisson

Lugnasad est l'une des Fêtes Celtiques la plus importante du calendrier. Elle marque le début des moissons qui se terminera à l’Équinoxe d'Automne.

Symboliquement, c'est la période où l'on récolte le fruit de nos efforts fournis durant l'année, le fruit de tout ce que nous avons semé.

D'où l'importance toute l'année de semer de bonnes graines dans nos vies et dans celles des autres.

La célébration de Lugnasad, en Août, fait référence à Lug (Dieu du Feu et de la Lumière).

L'Histoire raconte qu'une grande Reine, du nom de Tailtiu, femme du dernier Roi des Fir Bolg, (une race Mythique de Géants), et Mère adoptive de Lug, s'effondra d'épuisement à défricher les prairies d'Irlande pour les mettre sous culture et finit par en mourir. 

Et alors qu'elle était à l'agonie, elle demanda à Lug d'organiser des jeux à son honneur tous les mois d'Août. Tant que les jeux auraient lieu, prédisait-elle, il y aurait du blé et du lait dans tous les foyers et la paix et le beau temps pour la fête. Cela garantirait une saison abondante.

Ces jeux ont donc été inaugurés par son fils adoptif, Lug, en son hommage et maintenus par les Rois qui lui succédèrent pendant quinze jours avant et après début Août. Cette fête est également la période des mariages, d'unions chaleureuses, en rapport avec l'union du Soleil et de la Terre qui ont permis la fertilité du sol et de faire fructifier les cultures.

Arrivé en Août, dans la Roue de l'Année, la chaleur du Soleil a fait mûrir les cultures qui poussent et les premiers fruits de la récole apparaissent.

La durée des nuits commence à dépasser celle des jours, marquant clairement la fin d'une période et l'arrivée d'une nouvelle : celle de l'Automne.

C'est le moment de commencer à se préparer à cette nouvelle phase de notre vie qui est imminente.

Lugnasad est également un moment symbolique de Renaissance et de Transformation : on fauche le blé qu'on a semé et qui renaît sous forme de farine, puis de pain...