Imbolc - 1er Février

Fête Celtique de l'Eau, de la Lumière et de la Déesse Mère Brighid - Une Porte vers le Printemps

Imbolc représente l'époque du réveil de la Terre et de la Nature. Les premières pousses et la lumière montante annoncent le Printemps qui va venir. Les oiseaux sont prêts à revenir d'hivernage et les arbres attendent de faire paraître des feuilles nouvelles. Les plantes qui ont été récoltées seront bientôt renouvelées.

Au mois de Février, les signes d'une vie nouvelle et d'une énergie croissante se mettent peu à peu à pointer le bout de leur nez : des agneaux naissent et la Terre commence à reverdir. Bientôt la Lumière du Soleil sera assez forte pour réchauffer la Terre.

Parmi nos huit Fêtes Druidiques, celle-ci est la seule à être entièrement consacrée à la Déesse Mère Brighid qui préside les accouchements dans la Tradition Celtique. Déesse du puits et de la flamme, du feu sacré et du pouvoir guérisseur de l'eau, elle est également associé à l'obstétrique, à la naissance, à la Terre fertile et à la guérison.

 

Cette Fête honore et célèbre l'enfantement et la puissance grandissante de la lumière, ainsi que l'apparition des premières fleurs. C'est le moment de préparer les graines psychiques d'espoir et de rêves que nous voulons accomplir dans l'année qui vient et dont nous avons rêvé dans les longues nuits d'Hiver. Nous devons garder ces rêves au chaud en attendant le bon moment pour les semer et les voir par la suite germer.

Imbolc représente la Mère et l'Enfant, la Lumière et l'Eau. Les 8 bougies de la Cérémonies sortent de l'Eau, de même que nos enfants émergent des eaux féminines de la Matrice. Cette Cérémonie est une Fête de purification par l'Eau. Brighid nous offre son "Eau de guérison" et de renouveau pour nous bénir afin que nous puissions marcher sur ses pas et apporter la joie et l'inspiration sur terre.

A l'heure d'Imbolc, que notre naissance soit bénie par l'Eau et par la Lumière, par la Paix et par l'Harmonie. Puisse l’événement d'Imbolc marquer dans notre vie les prémices d'un Printemps nouveau.

Le Christianisme à remplacé cette Fête traditionnelle par la Chandeleur.